D’après les professionnels il n’est pas conseillé de pratiquer la luminothérapie en cas de :

  • des yeux (maculopathie, rétinopathie, glaucome, cataracte,…)
  • lésions rétiniennes
  • psychoses maniaco-dépressives
  • maladies rares (porphyrie par exemple)

Concernant les , le par luminothérapie peut augmenter la sensibilité à la lumière si le patient prenait certains médicaments. Il est recommandé de demander conseil à un professionnel avant d’effectuer des séances de luminothérapie.

Plus globalement, il n’y a que les personnes qui sont sensibles à lumière du soleil qui devront faire attention avant de se lancer dans un traitement de luminothérapie.

Retrouvez également notre article sur la luminothérapie :

> La luminothérapie c’est quoi


Catégorie(s) : médicale