La dépression saisonnière, ou “trouble affectif saisonnier”, apparaît souvent dans les derniers mois de l’année, quand les jours se raccourcissent.

Ce type de dépression est directement lié à la lumière. En effet, dans cette période, la luminosité passe à un niveau 5 fois plus faible voir plus. L’horloge biologique est alors “déréglée”, et cela est dû aux hormones qui n’effectuent plus leur rôle de régulation de notre équilibre lampes de luminothérapie. Cette dépression se caractérise de fait par un déséquilibre de la mélatonine, l’hormone du sommeil, qui se trouve présente en quantités trop importantes durant les phases de jour. Cela explique que les personnes souffrant de dépression saisonnière, se sentent particulièrement fatiguées.

Retrouvez également notre article sur la luminothérapie :

> La luminothérapie c’est quoi

Cette dépression saisonnière possède alors plusieurs symptômes, comme une augmentation du sommeil et une baisse de moral. Le meilleur remède à cette dépression saisonnière est tout simplement la luminothérapie, qui reproduit la lumière du soleil de manière artificielle de manière à rééquilibrer la sécrétion de sérotonine et de mélatonine et vous permettre de retrouver le moral.

Concrétement le traitement consiste à s’exposer de façon quotidienne à une source lumineuse supérieure à 2000 lux de façon à ce que les symptômes du Trouble Affectif Saisonnier s’améliorent considérablement. Le traitement estimé le plus efficace est une exposition de 30 minutes à une lumière de 10 000 lux à 50 cm de la lampe à hauteur des yeux.

Chez les personnes souffrant de , l’utilisation des lampes de luminothérapie se fait des premiers jours de l’automne, dès le mois d’octobre, jusqu’au printemps.

Retrouvez également notre article sur la luminothérapie :

> La luminothérapie c’est quoi


Catégorie(s) : Depression saisonnière | lumiere